Effeuillage burlesque

A propos

« Elégance et impertinence !”

 

Je suis originaire de Grenoble, où j’y ai découvert le théâtre au Conservatoire d’art Dramatique. Très inspirée par ce monde qu’est la comédie, je suis rapidement partie à Paris pour vivre ma passion au coeur de la capitale. Le rêve américain et l’envie de voyager m’ont emmenée aux ETATS UNIS avec la comédie musicale « Stage Door » de Todd Salovey.

A mon retour, forte de ce nouvel outil qu’est la langue anglaise, j’ai été attirée par la vie Londonienne et ses spectacles extravagants. J’ai été explorer les nombreuses petites scènes de Londres et ça a changé ma vie…

En effet, j’y ai découvert toute la créativité de l’univers burlesque encore peu courant en France. Ce fut une révélation pour moi. Je venais de trouver ce que je cherchais sans arriver à le définir : mes envies de scène, de jeux, de danse, de mise en scène..,  avaient trouvé leur discipline : l’effeuillage burlesque.

Je suis rentrée à Paris avec l’envie forte d’y investir les prochaines années de ma vie, d’y apporter ma touche et de diffuser cet art en France.

J’ai eu l’opportunité de me former auprès de Djanis Malaki qui est l’assistante chorégraphe du Crazy Horse, Brian Scott Bagdley aussi.

J’ai eu la chance de pouvoir me produire sur les nombreuses scènes internationales du burlesque sous le nom de « Mademoiselle Loison ».

Après quelques années à travailler à Paris et faire connaitre mes numéros, j’ai pu lancer les soirées cabaret « Olala Party » qui ont rencontré un grand succès.

C’est avec l’envie de transmettre à d’autres femmes cette discipline qu’est le burlesque que j’ai décidé, en 2009 de lancer des animations et ateliers d’effeuillage burlesque « Olala Party » à Paris, puis partout en France.

En 2012-2013, la chaine nationale chilienne TVN a fait appel à moi pour être, professeur, membre du jury et égérie de l’émission Chilienne  » Cabaret burlesque ».

En 2016-2017 après avoir participé à de nombreux spectacles en tant qu’artiste je décide de mettre en scène mon spectacle « Feminexia », une idée de la féminité vu à son paroxysme.

Je réalise aussi mon premier projet de film documentaire à Santiago du Chili en suivant la scène burlesque et en faisant un parallèle avec la société sud américaine.

Aujourd’hui je continue à donner de cours, promouvoir l’école et le spectacle « Feminexia », mais aussi d’être sur scène. Ma passion suit ma propre évolution personnelle et influe sur mes numéros, je me trouve aujourd’hui plus en phase à travers un effeuillage burlesque classique très glamour, alors que mes débuts l’étaient beaucoup moins. Mon envie de partager ma passion avec d’autres femmes me poursuit et m’anime.

Avec Passion,

Melle Loison,